L’originalité des classes préparatoires voie ENS Cachan

 

 

L’originalité du fonctionnement de la voie ENS Cachan :

 
 

A – SUR LE PLAN INSTITUTIONNEL :

 

1 – Ouverture :

 
Les étudiants inscrits en classe préparatoire « ENS-Cachan » sont également inscrits en Université pour y préparer les deux premières années de licence (L1 et L2).
 
De plus, les lycées proposent en général deux filières de classe préparatoire « ENS-Cachan » : non seulement selon les concours que les étudiants veulent présenter (en particulier pour l’entrée à l’ENS-Cachan en section « Économie-droit-gestion », dite « section D1 », ou en section « Économie et gestion » dite section D2), mais aussi selon la voie universitaire qu’ils souhaitent suivre : Droit, Économie-gestion ou encore AES (Administration économique et sociale).
 
Grâce à son « couplage » avec l’Université, la classe préparatoire offre une structure enrichissante puisque ses étudiants font leurs études en contact avec des enseignants qui poursuivent des objectifs de formation différents et avec des étudiants qui ont d’autres projets.
 
Et en fin de cursus, les étudiants ont non seulement des chances importantes de réussir à plusieurs concours, mais aussi la quasi-assurance d’obtenir le niveau L2, ce qui leur donne la possibilité de poursuivre de toute façon leurs études universitaires.
 

2 – Synergie :

 
Les étudiants bénéficient à la fois de l’encadrement propre aux classes préparatoires et de l’apport scientifique de l’Université. Les enseignements du lycée complètent et renforcent ceux donnés en Université, dans leurs contenus et dans leurs méthodes.
 
 

B – SUR LE PLAN PEDAGOGIQUE :

 
Les disciplines enseignées : les enseignements de la classe préparatoire combinent des enseignements transversaux (méthodologie, mathématiques-statistiques, langues vivantes, préparation aux épreuves d’entretien) et des enseignements spécifiques en lien direct avec la dominante universitaire choisie : sciences juridiques ou sciences économiques et de gestion.
 

 

L’originalité du recrutement de la voie ENS Cachan :

 
Les classes préparatoires « ENS-Cachan » proposent deux filières distinctes, la voie « économie, droit et gestion » (D1) et la voie « économie et gestion » (D2), qui préparent les étudiants à des concours assez différents et qui les amènent à poursuivre des études universitaires en Droit ou AES dans le premier cas et en Économie et/ou gestion dans le second.
 
Ces deux voies recrutent donc sur des baccalauréats un peu différents, plutôt ceux de S, ES ou L pour la première et ceux de S, ES pour la deuxième.
 

 

L’originalité des débouchés des classes préparatoires ENS Cachan :

 
Malgré ce que peut laisser croire leur dénomination, la classe préparatoire « ENS-Cachan » a des débouchés très diversifiés :
 
 

A – DEBOUCHES DANS LA FONCTION PUBLIQUE OU ASSIMILEE :

 

1 – L’enseignement :

 
Le concours d’entrée à l’ENS de Cachan correspond bien sûr à la mission historique et principale de la classe préparatoire. Les étudiants qui intègrent l’école ont vocation à devenir des enseignants-chercheurs en sciences de gestion, ou éventuellement en sciences économiques ou encore en sciences juridiques. Passant en général l’agrégation du second degré d’économie et gestion, ils peuvent également choisir d’enseigner en lycée ou en détachement dans l’enseignement supérieur.
 
Les étudiants qui n’intègrent pas l’école mais qui veulent devenir enseignants, peuvent, après leurs études en classe préparatoire et en Université, poursuivre leurs études universitaires et se diriger vers la formation des maîtres et préparer un concours de recrutement.
 

2- Divers concours de la fonction publique sont directement ouverts à des titulaires de L2 ou peuvent être passés après l’obtention de la licence complète ou d’un master.

 
Il s’agit des concours administratifs de catégorie A et d’autres concours comme ceux de la magistrature (pour les étudiants spécialisés en droit) ou d’entrée à l’ENSAI (pour les étudiants spécialisés en économie).
 
 

B – DEBOUCHES DANS LE SECTEUR PRIVE :

 

1 – Les concours dans les grandes écoles de commerce et de gestion.

 
Les étudiants des classes préparatoires « ENS-Cachan » peuvent intégrer ces écoles de deux principales façons :
 

  • En passant des épreuves orales spécialement prévues pour les étudiants de ces classes quand ils sont déclarés admissibles à l’ENS de Cachan.
  • Par les concours d’admission parallèle ouverts aux titulaires d’un diplôme de niveau bac + 2 (banques d’épreuves Passerelle 1, Tremplin 1 et Skema).

 
Remarque : les élèves des classes préparatoires « ENS-Cachan » sont notamment intéressés par les concours d’entrée à l’ENASS ainsi qu’à Télécom École de Management, qui présentent toutes deux la particularité de donner une double compétence (formation généraliste en gestion + formation spécialisée dans un domaine spécifique).
 

2 – Les épreuves de sélection pour entrer dans les filières universitaires sélectives spécialisées en droit, économie ou gestion, en particulier dans les magistères.

 
Les responsables de ces filières apprécient toujours énormément la formation complémentaire que les étudiants ont reçue dans en classes préparatoires.
 

3 – Les concours d’admission en IEP (Institut d’études politiques).

 

 

L’ORGANISATION DES CLASSES PRÉPARATOIRES « ENS-CACHAN »

 

 
Remarque : Toutes les classes préparatoires « ENS-Cachan » ont signé des conventions avec leur Université « de rattachement » pour tenir compte de la charge horaire supplémentaire de leurs étudiants, du travail personnel qu’exige la préparation des concours et des interdépendances étroites qui existent entre les enseignements universitaires et ceux dispensés au lycée.