Mathématiques, voie T

 
 
La gestion est un secteur peuplé de chiffres, de données statistiques, de graphiques. Prévisions, calcul de rentabilité, contraintes budgétaires, taux d’intérêt, de croissance, de pénétration de marché accentuent les choix des décideurs.
 
L’enseignement de mathématiques de la voie technologique permet d’acquérir les méthodes de raisonnement et les connaissances de base nécessaires à la poursuite d’études en économie et gestion, tant en école de commerce que dans les différentes formations universitaires (IUP ou MST).
 
La matière demande un travail régulier, et les étudiants sont étonnés de leur capacité à progresser.
 
 

Quel contenu ?

 
Le programme de mathématiques-informatique se situe dans le prolongement de ceux des classes de première et de terminale STMG.
 
Son objectif est de fournir aux étudiants le bagage nécessaire pour suivre les enseignements spécialisés d’économie et de gestion dispensés en Grande École ou dans une formation universitaire de troisième année de Licence. L’horaire est de six heures hebdomadaires dont deux heures de travaux dirigés en 1ère et 2ème année. L’emploi du temps comprend également des séances d’informatique, en moyenne 40mn par semaine, par groupes de 12.
 
Le programme s’organise autour de quatre points.
 

  • Analyse : fonctions usuelles, suites numériques, intégration sur un segment. Séries numériques et intégrales généralisées étudiées en vue de leurs applications aux probabilités.
  • Probabilité, probabilités élémentaires, probabilités conditionnelles, interprétation combinatoire des coefficients binomiaux et des factorielles, variables aléatoires réelles, discrètes ou à densité continue par morceaux. Estimation, l’objectif est d’introduire le vocabulaire et la démarche de la statistique inférentielle en abordant, sur quelques cas simples, le problème de l’estimation ponctuelle ou par intervalles de confiance.
  • Algèbre linéaire, systèmes linéaires, calcul matriciel, réduction des matrices carrées d’ordre inférieur ou égal à 3.
  • Informatique, Acquisition des bases du logiciel Scilab ; utilisation de ce logiciel en seconde année pour illustrer ou modéliser des situations concrètes autour de quatre thèmes : statistiques descriptives univariées, statistiques descriptives bivariées, chaînes de Markov, simulation de lois, application au calcul d’espérance.
  •  
     

    Quelles épreuves aux concours ?

     
    D’une durée de 4 heures, et spécifiques à la voie technologique, elles comportent le plus souvent trois exercices indépendants, permettant d’évaluer les acquis des deux années de classe préparatoire.
     
    Les sujets sont de niveaux différents selon les écoles. L’étudiant qui a travaillé sérieusement obtient des notes tout à fait honorables, voire excellentes.
     
     

    Quelle préparation ?

     
    Le cours doit être appris régulièrement. Sa compréhension est facilitée par de nombreux exercices d’application.
     
    Devoirs à la maison et devoirs surveillés permettent un entraînement à la rédaction et à la rigueur des raisonnements.
     
    Les étudiants ont une « colle » tous les quinze jours. Regroupés par trois, ils sont interrogés pendant une heure sur un exercice. Il s’agit de mettre en application le cours, d’approfondir les connaissances et de faire le point sur les difficultés rencontrées. Cette interrogation orale est donc à la fois un contrôle de connaissances et une aide individualisée.