Management et Sciences de Gestion

 
 
 
Toute démarche de gestion doit référer à une décision managériale, dans un contexte organisationnel explicité, mettant en relation les concepts de management et les techniques de gestion. Ainsi les outils de gestion étudiés seront mobilisés dans le traitement de questions de gestion référant à un contexte stratégique particulier. L’étudiant sera ainsi placé principalement dans une position d’analyste.
 
L’enseignement de cette discipline intègre, consolide et approfondit les éléments de management et de gestion acquis par les élèves au cours du cycle terminal préparatoire au baccalauréat STMG. Il prend appui sur les contenus que les élèves ont étudiés en première (management et sciences de gestion) et en terminale (management et enseignement de spécialité).
 
L’objectif est d’acquérir les méthodes de raisonnement et les connaissances de base nécessaires à la poursuite d’études en économie et gestion, tant en école de commerce que dans les différentes formations universitaires.
 
 

Quel contenu ?

 
Le programme est composé de huit thèmes dont l’enseignement sera dispensé de manière linéaire ou transversale selon les choix pédagogiques opérés par le professeur en charge de la discipline.
 

  • Organisation et stratégie de l’entreprise
  • Applications et évolution du système d’information (SI) de l’entreprise
  • Démarche et exploitation de l’analyse du marché
  • Conception et mise en œuvre de la stratégie marketing
  • Analyse de l’activité et des équilibres financiers
  • Analyse des coûts et mesure des risques
  • La gestion des compétences
  • Les déterminants de la motivation et du climat social
  •  
    L’horaire hebdomadaire correspond à 3 h en classe entière et 2 x 2 h de TD. Le dédoublement de la classe dépend de ses effectifs.
     
     

    Quelles épreuves aux concours ?

     
    Trois types d’épreuves sont proposées selon la banque de concours : CCIP (4h), ESC (4h) et Ecricome (2h), et ce sous forme d’une étude de cas d’entreprise.
     
    L’étude proposée est composée de dossiers indépendants qui peuvent être construits dans une logique d’entreprise (problèmes à résoudre supposant la mobilisation de connaissances variées) ou dans une logique plus scolaire (un seul domaine de gestion est abordé pour un problème donné).
     
    Les cas proposés, souvent assez longs, accordent une place importante aux questions de réflexion. La réussite à cette épreuve suppose à la fois une réelle compréhension des mécanismes fondamentaux de gestion et une bonne capacité à les appliquer rapidement dans un cadre stratégique donné.
     
    La formation proposée en classe préparatoire permet de développer ces qualités indispensables à tout manager.
     
     

    Quelle préparation ?

     
    L’objectif poursuivi est double :
     

  • maîtrise des principaux aspects des outils de management et de gestion
  • réflexion sur leurs finalités et leurs limites.
  •  
    Dans ce but, les travaux réalisés peuvent prendre la forme :
     

  • d’une construction des éléments théoriques fondamentaux à partir de cas pratiques
  • d’exercices d’application en classe ou à la maison,
  • de devoirs surveillés portant sur un cas d’entreprise et reproduisant les conditions du concours,
  • des colles de 20 minutes par semaine, permettant très régulièrement à l’étudiant de faire le point sur un thème.